|

Comment choisir des produits sains et de saison à cuisiner

S’il y a un sujet qui me passionne c’est bien l’alimentation. Je fais attention à ma façon de consommer pour mieux manger, en utilisant des produits de qualité, de saison et en essayant de privilégier des marques ou filières respectueuses de la nature.

Se lancer dans la démarche, un parcours du combattant ?

Quand on se lance dans cette démarche du mieux manger (et mieux consommer de manière plus globale), il faut savoir que cela prend du temps et que cela est compliqué. Je ne vais pas vous mentir, il faut s’impliquer un minimum au début. Les informations ne sont pas forcément accessibles, il faut savoir se documenter, identifier le vrai et le faux, et ceci quand on n’est pas forcément spécialiste, tester, avancer par étape. J’ai suivi quelques comptes Instagram spécialisés, j’ai pas mal lu pour recroiser les sources et pour me faire mon propre avis. Tout cela m’a fait prendre conscience que bien manger était important. Et quand je dis bien manger, ce n’est pas seulement nutritionnellement parlant. C’est aussi à travers des produits constitués d’aliments sains et produits correctement.

Le choix des matières premières

Petit à petit, j’ai fait évoluer ma façon de manger. Je consommais déjà très peu de plats tout prêt et j’ai donc avant tout décidé d’être plus sélective dans mes matières premières : fruits, légumes, farine, sucre,… Une fois qu’on a identifié les bons produits à acheter et où les trouver, ce n’est pas toujours facile à intégrer dans sa routine quotidienne pour des questions d’argent/de logistique/de temps/d’emplacement. J’ai choisi d’y aller petit à petit, changement par changement. Et je vous conseille de faire autant ! Il est plus difficile de tout vouloir changer du jour au lendemain. Je ne dis pas que c’est impossible, mais il sera plus facile de s’approprier peu à peu de nouveaux gestes pour qu’ils soient durables. Ne cherchez pas la perfection! C’est un peu comme les bonnes résolutions de la Nouvelle Année. On est plein de bonnes intentions mais souvent on n’arrive pas à s’y tenir. Choisissez plutôt un seul changement qui vous semble facile, et intégrez-le à votre routine. Une fois que cela est fait, vous pourrez en choisir un autre, et ainsi de suite…. Chaque geste compte, même petit, et c’est en prenant le temps de l’assimiler qu’il deviendra une habitude, un automatisme !

Des fruits et légumes de saison

J’ai déjà choisi de privilégier les fruits et légumes de saison. Maintenant on trouve de tout tout le temps au supermarché et il n’est pas aisé de connaître les saisons de tous les fruits et légumes. Cette profusion de variétés ne doit pas vous tromper : une tomate d’hiver sera cultivée sous serre, avec du matériel énergivore et n’aura pas de goût. La tomate a besoin de terre et de soleil pour mûrir, attendez l’été pour la consommer !! Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. De même certains produits sont disponibles toute l’année mais proviennent de l’autre bout de la planète.

Pour se repérer dans les saisons, vous pouvez utiliser les calendriers comme ceux de chez Alex et Alex. Sachant que le calendrier peut varier en fonction des variétés et des régions.

Calendrier Fruits et légumes

Trouver les bons points de vente

Une fois qu’on sait ce qu’on veut acheter, encore faut-il trouver le bon produit. Je ne sais pas vous, mais même au marché où on est censé trouver de meilleurs produits qu’en supermarché, je ne sais pas quel exposant choisir. Car tous ne se valent pas et je ne sais pas quel critère prendre en compte ; prix, origine du produit, longueur de la file d’attente, sympathie du vendeur ?! Bref dans l’idéal je préfère choisir le producteur plutôt que le revendeur mais ce n’est pas forcément possible pour tous les fruits et légumes, surtout en région parisienne !

Trouver de bons produits, ça prend du temps. Car forcément tout ne se trouve pas au même endroit, ni au même moment. J’ai choisi de sélectionner au maximum des produits bruts non transformés. Je les choisis bio pour éviter les résidus de pesticides, et pour privilégier une filière respectueuse de la nature. A défaut je prends des produits locaux ou français, voir européen.

Quand je prends des produits finis, je consulte la liste des ingrédients : moins il y en a, mieux c’est ! On peut s’aider de l’application Yuka qui donne une note aux produits et permet de vérifier rapidement s’il y a des additifs douteux. Mais attention l’application inspecte uniquement les qualités nutritionnelles et les additifs. Elle vous dira forcément qu’un beurre ou de l’huile est trop grasse ! Et pourtant toutes les huiles ne se valent pas. De même, il existe des produits nutritionnellement correct mais dont les ingrédients sont chimiques ou de mauvaises qualités…. Là, il faut faire preuve de clairvoyance et ne pas prendre tout au pied de la lettre. Bref, je vous reparlerai à travers un article dédié du décryptage d’une étiquette !

Mon organisation personnelle

Je jongle entre mes paniers de fruits/légumes, un p’tit tour sur le marché et le boucher le week-end, le supermarché et/ou e-shop bio pour le vrac et les produits bruts (farine, sucre, amandes,… etc) et le complément au supermarché pour les courses de base. Cela me prend pas mal de temps, mais je commence à être rodée ! Sans compter le temps passer à regarder les emballages, la composition des produits, leur origine, préparer le tout, cuisiner,… c’est prenant et nous n’avons pas tous ni l’envie ni le temps d’en faire autant et tout le temps.

De mon côté, j’y suis allée petit à petit. Une fois que j’ai testé et validé un type de produit (ex : sucre), je passe à un autre (farine). Cela me permet d’y aller progressivement sans me laisser dépasser.

Voici au jour d’aujourd’hui comment je m’organise :

  • Un panier fruits / légumes /œufs locaux, voir bio que je récupère 1 fois par semaine le vendredi soir. J’ai choisi Potager City qui propose un point de livraison tout près de chez moi
  • Le passage chez le fromager pour le fromage, le beurre et la crème. LE top car je peux amener mes boites pour faire du 0% emballage !
  • Un passage au supermarché BIO pour les produits frais manquants
  • De plus en plus épisodique : le passage chez mon boucher pour la viande et la charcuterie. J’y prends notamment le jambon blanc,le poulet et des tranches de lard pour faire mes lardons (voir un saucisson si je craque !!). Mais il y a de moins en moins de viande à la maison donc c’est plus rare maintenant.
  • Un complément éventuel de fruits/légumes au marché le dimanche midi
  • Un fois par mois environ, un passage au vrac pour tous les produits secs (farine, sucre, céréales,….) ou une commande sur un eshop bio. Je vous conseille LA FOURCHE ( -10€ sur votre 1e commande avec le code CAHIERDEGOURMANDISES) ou Kazidomi (Avec mon adresse de parrainage [email protected] vous bénéficiez de 20€ sur l’abonnement !)

Cela risque d’évoluer mais pour le moment cette organisation me convient et j’arrive à trouver la majorité de mes produits dans mon quartier, ce qui est quand même top ! Plus besoin de prendre la voiture pour faire les courses!

J’espère que cet article vous a éclairé, n’hésitez pas à me poser des questions ou à me donner votre propre routine !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L'option ci-dessous vous permet de recevoir les réponses à votre commentaire ou tous les commentaires suivants par email.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.